Le mode d'emploi du plastique fou

Pour vous aider dans vos réalisations, l'équipe de la boutique PlastiqueFou.com vous propose ce mode d'emploi complet et détaillé. En arrivant sur cette page, vous devez faire partie des personnes qui découvrent le plastique fou. Si vous vous posez des tas de questions sur son utilisation, vous êtes au bon endroit.

Nous vous rappelons tout d'abord en quoi consiste ce loisir créatif. Comme nous, vous devriez être conquis(e) par toutes les possibilités offertes par ce matériau.
Continuez la lecture et nous rentrons alors dans le vif du sujet : comment utiliser le plastique fou ?

Définition du plastique fou

Le plastique fou, autrement qualifié de "plastique dingue" ou "papier magique", est un matériau de création qui se présente sous forme de feuilles. Il permet de créer des objets déco, et peut être utilisé seul ou associé à d'autres matériaux et à des accessoires pour fabriquer des bijoux, des porte-clefs, des magnets, des étiquettes, des boutons... techniquement tout jusqu'aux limites de votre imagination !

Il s'agit d'un papier souple qui peut-être transparent, blanc, de couleur et même imprimés de motifs. Il présente la particularité d'être lisse et brillant d'un côté et, dans la majorité des cas, rugueux et mate de l'autre. C'est généralement le côté sur lequel on travaillera. On trouve aussi des versions déjà colorées et pré-imprimées. L'originalité réside dans le fait qu'il faut le passer au four (l'usage d'un micro-onde est impossible). Il va alors rétrécir à la cuisson (de cinq à sept fois sa taille de base en surface, et de deux fois et demie en longueur environ) et se solidifier (de deux à trois fois plus épais).

Nous en sommes tous dingues !

En dehors de la cuisson du plastique fou qui doit toujours être effectuée par un adulte, petits et grands s'en donnent à coeur joie.

Cette activité créative est particulièrement appréciée par les enfants. En plus de la fierté d'avoir créé un objet de leurs propres mains, ils sont heureux de le garder en souvenir. Sans oublier les nombreuses occasions pour offrir un joli cadeau en plastique dingue (lors de la fête des Mères par exemple). C'est pour ces raisons que ce matériau est souvent utilisé dans les écoles.

En tant qu'adulte, vous allez vous en servir pour fabriquer tout ce qui vous fait envie. Vous pouvez créer des bijoux pour vous-même ou vos proches. Il est aussi envisageable de vendre vos oeuvres sur des marchés ou sur internet. C'est très courant de nos jours !

Fabrication d'objets en plastique fou : mode d'emploi

Il vous faut du matériel de base : du plastique fou évidemment, des ciseaux / un cutter, un support (une planche ou une plaque de coupe pour ne pas abîmer la nappe), un four, du papier sulfurisé / aluminium, et bien sûr des crayons ou tout autre moyen de colorer le plastique.

Craies, encre à chauffer, peinture spéciale, feutres indélébiles, vernis... Notez que chacun de ces moyens donnera un rendu différent après cuisson (intensité, brillance...).

Les crayons de couleur sont parfaits pour débuter, car leur utilisation est facile et ne nécessite aucun séchage. Le résultat est rarement décevant : ils offrent un bon pouvoir couvrant et des couleurs intenses après cuisson. En plus, ils peuvent être achetés partout et il en existe pour tous les budgets dans le commerce. Quant aux feutres permanents ou indélébiles, ils permettent d'obtenir un rendu à l'aspect brillant et transparent après cuisson.

Voici d'autres solutions qui pourraient vous intéresser selon vos projets créatifs : les craies aquarellables présentant les mêmes possibilités que les crayons de couleur, les feutres gel qui ont l'avantage de sécher très rapidement, ou encore de la peinture gouache et ses nombreuses possibilités de mélanges.

Veillez à laisser un temps de séchage suffisant avant de passer au four pour éviter des incidents de coloration (les couleurs pourraient se mélanger entre elles pendant la cuisson).

Si vous souhaitez perforer votre création pour en faire un pendentif, souvenez-vous que le trou devra être effectué avant cuisson, et être suffisamment grand : il va rétrécir sous l'effet de la chaleur, tout comme le dessin. Utilisez une perforatrice pour percer le papier magique.

Il est possible de reporter un dessin sur le plastique fou via une imprimante, si il n'est pas trop épais pour votre imprimante. Il existe du plastique dingue imprimable prévu à cet effet (il est pratique et pas cher).

Arrivé à ce stade, la prochaine étape est la découpe. Prenez garde : le plastique fou est fragile, soyez très précautionneux. Optez pour une prédécoupe au cutter puis usez des ciseaux pour être précis.

La cuisson : moment de vérité

On préchauffe le four : le plastique fou pouvant être légèrement différent d'un fabricant à un autre, consultez la notice pour connaître les caractéristiques de cuisson. Généralement, la température recommandée est de 150 °C.

Ensuite, voilà comment faire :

  • Pour éviter que le plastique n'accroche la plaque, disposez du papier sulfurisé. Posez le plastique dessus, face brillante vers le haut.
  • Évitez la fonction "chaleur tournante", car la ventilation peut faire voler les petites pièces.
  • Laissez cuire (toujours en suivant les recommandations de la notice) et gardez un oeil sur votre oeuvre. Ne vous inquiétez pas, le plastique va se déformer sous l'effet de la chaleur. Vous saurez s'il est prêt quand le plastique se sera aplati.
  • Sortez-le du four (attention, c'est chaud), puis déposez un dictionnaire dessus pour lui imposer une pression : dépêchez-vous, le plastique refroidit vite.
  • Si le résultat n'est pas parfait, vous pouvez le repasser au four pour une meilleure finition.
  • Pour protéger votre création en préservant les couleurs, il vous est possible d'appliquer du vernis ou de la résine transparente sur la face où se trouve votre motif. Faites cela quand le plastique fou est complètement refroidi. Cette étape permet également d'embellir votre oeuvre.
  • Utilisez, si besoin, une colle forte pour fixer votre objet sur le support prévu à cet effet (bague, barrette, aimant, etc.).

Une autre manière de cuire : le pistolet chauffant

Si vous ne souhaitez pas solliciter votre four, l'utilisation d'un pistolet à chaleur, aussi appelé "pistolet à embosser", est adaptée pour cuire les petites pièces. Pour cela, il vous faut ce matériel :

  • Un plateau en métal ou tout autre support avec des rebords. Celui-ci doit être suffisamment résistant pour supporter la chaleur ciblée du pistolet.
  • Des petites pinces pour maintenir votre oeuvre et ainsi éviter qu'elle ne s'envole à cause du souffle du pistolet chauffant. N'appuyez pas trop sur votre création afin de ne pas laisser une trace toujours visible après cuisson.
  • Une protection pour votre table (un dessous de plat convient parfaitement).

Les premiers essais peuvent parfois ne pas être concluants, mais persévérez et vous obtiendrez de très bons résultats. Vous êtes satisfait ? Alors, laissez votre imagination travailler et retentez l'expérience !

Nous espérons que ce mode d'emploi va vous aider pour vos réalisations. Sachez aussi que nous mettons à votre disposition une foire aux questions répondant aux interrogations les plus fréquentes. Par ailleurs, n'oubliez pas de visiter notre boutique en ligne, car vous pouvez y acheter au meilleur prix tout le matériel nécessaire. Nous serions enchantés de vous compter parmi nos clients.

Créations en plastique dingue